Profil

shiatsu toulouse

shiatsu muret

Un parcours aux accents nomades et

une passion vécue et explorée avec constance depuis 1988


De ma formation initiale scientifique (biochimie), je garde un esprit critique et curieux qui favorise l’expérimentation et l’expérience comme bases de compréhension et de connaissance.

Par le contact prolongé avec les cultures originaires de l’Afrique ou de l’Extrême Orient, j’ai appris en pratiquant certains de leurs arts (danse, yoga, massages, tai chi chuan, qi gong, zazen), à vivre le corps comme mon premier partenaire d’équilibre personnel et de connaissance intérieure.

Le corps occupe donc une place centrale dans mon quotidien en tant que source d’apprentissage permanent. 


Cette passion me porte

et nourrit en profondeur ma vie personnelle et professionnelle.


Un grand merci à tous les enseignants passionnés, dédiés à la transmission de leur art qui m’ont guidée de 1988 jusqu’à aujourd’hui.

A mon premier professeur de yoga, qui a reconnu les résultats de ma pratique autodidacte, a poursuivi ma formation sur cette base puis m’a mis le pied à l’étrier quand fut venu mon tour d’enseigner.

Aux enseignants de Médecine Chinoise (acupuncture, tai chi chuan, massage) de l’IETC qui m’ont formée et ont accompagné pendant 5 années la transformation profonde de ma compréhension des thèmes relatifs à la santé et à l'équilibre de l'être humain.

A tous ceux rencontrés au fil de mes déplacements, qui leur ont succédé pour m'enseigner le Taijiquan, le Qi Gong, le Mei Hua Zhang.

A mes 2 premiers professeurs de Shiatsu, dont l’un, japonais, m’a fait bénéficier d’une pédagogie traditionnelle « à la japonaise » presque sans paroles, et l’autre de son approche occidentale au cadre très structurant pour ma pratique.

A Christine Breton, enseignante du IOKAI Shiatsu avec qui je poursuis ma formation depuis l'automne 2010 et grâce à qui de nombreuses questions trouvent enfin une réponse.


Merci à chacun et à eux tous, qui m’ont permis :

de me développer grâce à leurs enseignements respectifs,

de me renouveler et de suivre le fil conducteur,

d’éviter l’égarement dans une accumulation ou juxtaposition vides de sens.



Enfin, je suis coutumière de la démarche autodidacte, par laquelle je débroussaille le terrain, je fais mes premiers pas dans une pratique, avant de me former avec un professeur. Puis ma pratique personnelle assidue et motivée me permet d’approfondir, de tester, de m’approprier l’enseignement reçu à ses côtés.

 

Un grand merci aussi aux acupuncteurs, ostéopathes, praticiens de shiatsu,

dont j’ai pu fréquenter le cabinet aux moments clés de mon parcours et qui ont soutenu, encouragé, facilité ma démarche de prévention et d’équilibre le plus souvent, de guérison parfois.

                
Formation continue en 2010...

 ...et depuis 2011 :