Shiatsu et la Douleur - 2

Retour articles et videos : cliquez ici


Connaissance de soi et Shiatsu pour traiter la douleur / 2

Le Shiatsu s’appuie sur la mise en mouvement de l’énergie vitale depuis le centre de gravité du corps, hara en japonais.

L’activation de cette « structure fonctionnelle subtile », véritable pompe énergétique, présente au moins trois avantages immédiats :
-    favoriser le rééquilibrage du corps au détriment d’un mental généralement hyperactif
-    tempérer le vécu émotionnel ou psychique
-    apaiser le système nerveux sympathique et tonifier le parasympathique.

En conséquence le vécu intérieur de la douleur est modulé, apaisé. Ce qui en soi constitue un progrès très appréciable et encourageant.

Pendant une séance de Shiatsu, nous entrons dans un processus actif de découverte du paysage intérieur de notre corps par le biais des étirements, de l’immobilité consciente et du toucher spécifique à cet art.

Se révèle ainsi à notre conscience, toute une géographie faite de tissus mous ou solides, denses ou fluides, pleins ou creux, qui s’inscrivent dans une continuité qui n’a que peu à voir avec la vision segmentaire, morcelée du cours d’anatomie. Ainsi, la ou les parties douloureuses se retrouvent réintégrées dans cette unité globale. Nous dépassons le réflexe courant qui consiste à isoler le siège de la douleur du reste du corps ; qui nous conduit souvent à ne plus ressentir que la douleur et à perdre, au-delà de la douleur, la perception du corps dans son unité.

Le Shiatsu est une voie très douce et très efficace pour découvrir notre corps de l’intérieur. Bien que limité par son enveloppe de peau, l’espace plein de l’intérieur du corps est d’une profondeur infinie. La découverte est sans fin ; elle gagne en subtilité au fur et à mesure que se développe notre sensibilité.

L’espace intérieur délimité par l’enveloppe de peau est en continuité et en résonnance avec l’espace extérieur dans lequel nous baignons (environnement naturel, social et humain). La peau est une simple frontière, que le toucher Shiatsu éveille progressivement ce qui améliore les échanges de part et d’autre, entre autres grâce à la respiration qui s’approfondit, s’amplifie et se régularise sous l’effet du toucher Shiatsu. Or comme chacun sait, une respiration calme et profonde facilite l’état de relaxation, et en conséquence atténue l’intensité du ressenti douloureux.

L’expérience de la douleur et des séances de shiatsu pour la traiter, nous conduit de proche en proche à une meilleure connaissance de soi : vision que l’on a de son corps, place que l’on accorde à son vécu, relation qu’on établit avec son corps, ressources intérieures dont nous disposons...

Examiner certaines de nos représentations, faire le point pour éventuellement les réactualiser à tel moment de notre parcours de vie, peut être un allié précieux lorsque notre organisme est le siège de douleurs chroniques ou trop souvent répétées.
Cela prend nécessairement du temps et demande motivation, constance, désir profond de s’affranchir de nos limites ou d’apprendre à les garder présentes à l’esprit sans chercher à nous y opposer donc sans générer ni douleur ni souffrance pour nous-mêmes.

L’avantage premier de cet apprentissage est qu’il nous fait entrer dans un processus dynamique :
-    de connaissance de notre fonctionnement
-    de prise en charge autonome et responsabilisée des douleurs que nous éprouvons

L’accompagnement simultané par un praticien de Shiatsu en sera ainsi d’autant plus bénéfique.


Muret, Sep 2010

Retour articles et videos : cliquez ici